Programme électoral : par où commencer ?

Que vous soyez sortant, de la majorité ou de l’opposition municipale, ou néo-candidat, il est plus que temps de penser à composer votre programme. Par où commencer ?

Au moment de choisir le bulletin qu’ils mettront dans l’urne, le programme électoral sera un élément déterminant ou important pour 93% des électeurs (sondage IFOP pour le Courrier des Maires de novembre 2017).

S’il est encore trop tôt pour proposer un programme complet, il s’agit de mettre en place dès maintenant les outils qui vous feront gagner un temps précieux lorsque vous le finaliserez, lors des dernières semaines de votre campagne.

Quels sont ces outils ?

D’abord, il est important de bien connaitre le contexte du scrutin auquel vous vous présentez. Les outils-clés sont ici l’analyse électorale, complétée par des éléments socio-démographiques tels que les données INSEE de votre circonscription.

Pour des élections municipales, ce travail ne doit pas porter que sur la ville : aujourd’hui, on ne peut plus faire l’impasse sur la dimension communautaire, même si votre commune n’y dispose que d’un siège. En effet, bien des compétences relevant de la communauté de communes ou d’agglomération impactent le quotidien de vos concitoyens et il est important de leur montrer que vous en avez bien pris toute la mesure en formulant des propositions que vous porterez dans cette enceinte.

Ensuite, que vous soyez là encore candidat sortant ou néo-candidat, vous devez vous atteler au bilan du mandat qui s’achève. Et ici encore, pour les municipales, le bilan doit être effectué tant sur votre commune que sur l’intercommunalité dont elle est membre. Dans le cas de communes nouvelles, il faudra également prendre en compte le bilan des municipalités qui ont fusionné.

Enfin, pour injecter des idées neuves dans votre programme, vous pouvez sonder vos concitoyens. Faire appel à un institut de sondage professionnel vous garantit une certaine représentativité mais reste extrêmement onéreux. Un questionnaire « papier » que vous utilisez en porte-à-porte et qui peut être relayé sur votre site de campagne ou vos réseaux sociaux peut être tout aussi efficace, si tant est qu’il est bien ciblé et assez court (pas plus d’une dizaine de questions).

Ajoutez à ces ingrédients votre connaissance du terrain qui vous permet d’anticiper les besoins de vos (futurs) administrés, une veille active des solutions testées par des collectivités voisines ou de taille similaire, et vous avez suffisamment de matière pour faire émerger les thématiques cardinales de votre futur programme.

Comment rédiger vos propositions, quelle mise en page prévoir pour assurer une communication efficace de votre programme ? Gardez un œil attentif sur notre blog et nos réseaux sociaux, nous vous disons tout dans un prochain billet !

Besoin d’un conseil immédiat ? Contactez-nous !

Publié le Catégories Départementales, Législatives, Municipales

Rejoignez-nous le 19 juin à Paris pour le PlebiscitCamp 2019 !

Après la première édition consacrée aux nouvelles formes de mobilisation en politique, notre deuxième édition portera sur le thème « Nouvelles technologies et campagnes électorales »

Les inscriptions seront ouvertes sur le site dédié à partir du 4 mars.

Pour toute information, n’hésitez pas à nous contacter !

Publié le Catégories Formation des élus, Nouveautés Plebiscit

Le positionnement du candidat, un exercice délicat

Trop jeune, trop vieux, pas assez accessible, trop « techno » ou mauvais orateur … La perception d’un(e) candidat(e) par ses concitoyens n’est pas toujours celle qu’il vise !

2020 approchant, vous vous demandez comment faire évoluer cette perception pour qu’elle soit davantage conforme à votre personnalité réelle ? C’est possible par le biais de plusieurs méthodes, mais attention !

Chassez le naturel…

Attention d’abord à ne pas choisir un positionnement « intenable » : si vous êtes d’un naturel réservé, ne vous forcez pas soudainement à serrer des mains « à la chaîne ».

Se positionner (ou le plus souvent, se laisser positionner par ses conseillers) sur une image insincère, trop éloignée de la personnalité réelle du candidat, ne se révèle jamais payant.

C’est ce qui est arrivé à Richard Ottinger, candidat démocrate au Sénat dans l’Etat de New York, dont l’image qu’il avait souhaité donner s’est effondrée après un débat TV.

Vous êtes unique !

L’une des qualités attendues par les Français pour leurs élus : qu’ils soient honnêtes, à plus de 60 % (« En quo(i) les Français ont-ils confiance aujourd’hui ? » CEVIPOF OpinionWay, janvier 2019 ).

Soyez objectif, et mettez en avant les éléments de votre personnalité qui vous sont propres, qui vous distinguent des autres candidats (en mieux, évidemment !) : votre sens de l’humour, votre sang-froid, votre connaissance approfondie des dossiers…

Ce sont eux qui inciteront les électeurs à s’intéresser à ce qu’il y a derrière l’image du candidat : son projet !

Besoin d’un œil extérieur ? Contactez un consultant Plebiscit !

Publié le Catégories Astuces de campagne, Départementales, Législatives, Municipales, Sénatoriales

Avec le WinterCamp par Plebiscit, préparez votre campagne des municipales au grand air !

Après le SummerCamp d’août 2018, rejoignez-nous aux Arcs du 3 au 5 avril prochains pour prendre de la hauteur sur l’organisation de votre campagne électorale.

Au programme :

  • une première journée pour apprendre à mesurer les attentes citoyennes et collecter les données qui vous seront utiles sur le terrain;
  • une seconde pour tout savoir de la construction d’un programme électoral efficace
  • une troisième journée pour faire le point sur les contenus attendus sur les réseaux sociaux et la meilleure manière de les produire.

L’ensemble du programme est disponible en ligne en cliquant ici.

Ces 3 jours de formation peuvent être pris en charge par le DIF-élus si votre dossier nous parvient avant le 3 février prochain.

N’hésitez pas à nous contacter pour les modalités ou pour tout autre renseignement sur nos formations.

Publié le Catégories Non classé

Quoi de neuf en 2019 ?

C’est le moment de … penser à 2020 !

En matière électorale, 2019 sera marquée par les élections européennes (voir ci-dessous) mais aussi par la préparation des candidats aux élections municipales de 2020.

Notre première recommandation : n’attendez pas le dernier moment pour penser à votre stratégie de campagne et amorcer votre préparation.

En effet, jusqu’au mois de septembre 2019, vous pouvez vous former sans crainte de voir le coût de vos formations réintégré à votre compte de campagne.

Surtout, en commençant tôt, vous pouvez organiser votre communication de manière à créer des supports web ou papier originaux et à moindre coût (voir notre article sur comment élaborer le budget de la campagne et notre simulateur).

Enfin, c’est le bon moment pour commencer à utiliser et enrichir votre base de données électeurs grâce à PREVIOO.

Besoin d’aide pour vous organiser ? Contactez-nous, nous sommes déjà prêts !

Elections européennes du 26 mai : #cettefoisjevote

Du jeudi 23 mai au dimanche 26 mai se tiendront les élections européennes dans les 27 Etats membres de l’Union européenne (sans le Royaume-Uni qui la quitte cette année).

En France, le scrutin aura lieu le dimanche 26 mai sur des listes nationales, et non plus sur des listes régionales comme cela avait été le cas lors des deux scrutins précédents.

Des élections qui sont, dans notre pays, généralement marquées par un fort taux d’abstention et un vote qui se révèlent le plus souvent favorable à l’extrême-droite et qui, cette fois, pourraient également prendre l’aspect d’un vote-sanction pour le président Macron ou son parti, En Marche.

Réforme électorale : entrée en vigueur du registre électoral unique (REU)

Avec le REU, terminée la révision annuelle des listes électorales ! Pour les élections européennes, il sera possible de s’inscrire jusqu’au dernier jour du deuxième mois précédant le scrutin et à partir de 2020, donc pour les élections municipales, il sera possible de s’inscrire jusqu’au sixième vendredi précédant le jour du scrutin.

Autres nouveautés induites par l’entrée en vigueur du REU : les listes seront établies par commune et non plus par bureau de vote et les moins de 26 ans se verront expressément reconnaître le droit d’être inscrits dans la commune où leurs parents ont leur domicile réel. Enfin, les commissions administratives sont supprimées et le maire aura seul la compétence pour radier des électeurs.

Vous voulez en savoir plus sur le REU ? Vous pouvez relire ici le billet de blog que nous avons consacré à ce sujet.

Formation des élus locaux : 20 heures supplémentaires de DIF au titre de l’année 2018

Tous les élus locaux en cours de mandat disposent au 1er janvier de 20 heures supplémentaires de formation à utiliser en 2019.

Pour en savoir plus et choisir vos formations dans notre catalogue, vous pouvez cliquer ici.

Pas de commune nouvelle cette année

Le ministère de l’Intérieur le rappelle régulièrement : interdiction de modifier la carte électorale à moins d’un an d’un scrutin national !

Conséquence particulière pour 2019, il ne sera donc pas possible de créer cette année et jusqu’après le scrutin municipal de 2020. Aussi, la loi de finances pour 2019 ne prévoit-elle pas de reconduire les incitations financières prévues à cette fin.

Fiscalité des indemnités des élus des communes de moins de 3 500 habitants

Les élus d’une commune de moins de 3 500 habitants peuvent désormais bénéficier d’une disposition de la loi de finances 2019 qui rétablit le montant d’abattement fiscal partiellement pratiqué jusqu’en 2016. A partir du 1er janvier, cet abattement s’appliquera dès 1507 € d’indemnités perçues par mois, et ce, quel que soit le nombre de mandats.

GEMAPI : prorogation des missions d’appui technique

Prévues par la loi MAPTAM de 2014, leur installation a souvent été retardée. Un décret adopté fin décembre 2018 prévoit leur prorogation jusqu’en 2020 tout en modifiant sensiblement leur composition, mais sans toucher à leur mission qui est de réaliser l’état des lieux des ouvrages et installations de gestion de l’eau, des milieux aquatiques et de prévention des inondations (GEMAPI).

Taxe d’habitation : le grand flou !

Entièrement supprimée dans le programme du candidat Macron, la taxe d’habitation pourrait être maintenue pour les 20% de ménages les plus aisés … mais à l’heure où nous publions ce blog, et dans un contexte social très marqué par des revendications notamment liées à la fiscalité (TVA, successions, etc), le gouvernement pourrait devoir céder sur l’un ou l’autre des points avancés lors de la campagne électorale. Reste aussi à savoir si, en cas de suppression totale de cette taxe, le Conseil constitutionnel en validerait la légalité, notamment à l’égard du principe d’égalité devant les charges publiques.

C’est prévu, mais ….

Au-delà de la réforme de la fiscalité locale, d’autres projets de loi sont inscrits à l’ordre du jour du Parlement sans que l’on sache si les assemblées pourront en respecter le calendrier. C’est le cas par exemple, pour la réforme des institutions ou celle du projet de loi sur la fonction publique.

Publié le Catégories Européennes, Formation des élus, Municipales, Nouveautés Plebiscit

La campagne … à la campagne !

Lorsque des élu(e)s ou des candidat(e)s de petites communes nous contactent pour un projet d’accompagnement, ils commencent presque toujours par s’assurer que cela pourrait nous intéresser : « vous comprenez, une agence, pour une petite commune… ». C’est ce qui nous a donné l’idée de ce billet ! 

Est-il nécessaire d’élaborer une stratégie de campagne pour une collectivité de moins de 5000 habitants ? Comment fait-on une place à sa « petite » commune au sein d’une « grande » communauté rurale ? Après une fusion de communes, comment préparer les élections municipales de 2020 ? 

Soyons clairs : oui, ces sujets nous intéressent ! Et pour anticiper la question qui suit généralement : oui, nous travaillons sur des territoires ruraux ou périurbains !

Nous l’avions constaté en 2014 et une étude parue en 2016 l’a confirmé, dans les petites communes où l’élection se joue parfois à quelques voix près, travailler avec une agence, suivre une méthode et adopter des outils professionnels peut faire la différence dans la dernière ligne droite de la campagne.

Concrètement : depuis 2014, la population et donc le corps électoral des villes rurales et périurbaines se sont modifiés avec l’arrivée de familles urbaines, néo-rurales, aux attentes différentes de celles installées de longue date.

Ces nouveaux électeurs n’attendent plus seulement de leur maire qu’il soit proche de la population, ils veulent aussi un maire gestionnaire, « manager de territoire », comme on voit aujourd’hui des managers de centre-ville. 

Faire une « vraie » campagne est donc devenu un impératif dans ces collectivités, qui se double d’une nécessité d’innovation pour convaincre et concilier ces deux types d’électorat. 

Vous voulez en savoir plus ? N’hésitez plus, contactez-nous !

Publié le Catégories Astuces de campagne, Constats de campagne, Départementales, Municipales, PREVIOO

DIF élus : 20h supplémentaires au 1er janvier 2019

Le droit individuel à la formation (DIF) confère à tous les élus un droit à 20 heures de formation par an. Le 1er janvier 2019, les 20 heures dont ils bénéficient au titre de l’année 2018 seront créditées sur leur compte.

On ne le répétera jamais assez : maire, conseiller municipal, communautaire, départemental ou régional, membre de la majorité ou de l’opposition, prêt à raccrocher ou en pleine préparation des prochaines élections … tous les élus locaux peuvent solliciter le financement d’une formation auprès de la Caisse des Dépôts, gestionnaire du DIF. 

La condition : être élu local depuis au moins un an, faire appel à un organisme agréé pour la formation des élus locaux, comme Plebiscit, et … anticiper ! Car la demande de financement doit impérativement être envoyée 2 mois au plus tard avant le jour de la formation. 

Tenté par l’aventure ? Faites votre choix parmi nos formations programmées ou contactez-nous pour une formation sur-mesure. 

En savoir plus sur le DIF

Publié le Catégories Formation des élus

Retrouvez-nous le 6 décembre au Plebiscit Camp

Le Plebiscit Camp, c’est une journée de réflexion et de formation aux méthodes nouvelles de mobilisation en politique.

C’est aussi une opportunité unique de préparer les prochains échéances électorales en s’inspirant grâce aux ateliers, interventions et débats avec des experts reconnus : Lionel Bouzonville, Marko Rakar, Frédéric Dabi, mais aussi les députés Paula Forteza et Eric Bothorel, Lex Paulson et bien d’autres encore …

Voir le programme et les intervenants

Voir le site

Publié le Catégories Formation des élus

Nos formations pour élus du premier semestre 2019

Toutes les formations que nous vous avons concoctées pour la fin de cette année et le début de la suivante en un seul coup d’œil ? C’est ici !

Pour plus d’informations, recevoir notre catalogue ou vous inscrire : contactez-nous

Initiation aux outils de la démocratie participative

Acquérir les notions théoriques et des éléments de méthodologie pour mener à bien des démarches participatives dans votre collectivité, notamment un budget participatif.

    • Paris, le 14 mars
    • Lille, le 15 mars
    • La Rochelle, le 6 juin
    • Bordeaux, le 27 juin
    • Montpellier, le 4 juillet

L’élu et les réseaux sociaux

Savoir comment optimiser votre utilisation des principaux réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Instagram, etc.) dans l’objectif d’accompagner sa stratégie de communication et de renforcer sa présence en ligne

    • Paris, le 5 juin
    • Bordeaux, le 12 février
    • Nantes, le 13 mars
    • Marseille, le 15 mars
    • La Rochelle, le 10 avril
    • Lyon, le 14 mai

Bien gérer la fin de son mandat

Du bilan de mi-mandat à la fin de mandat, comment communiquer sur l’après-2020 ? Projets en cours ou à planifier, mobilisez vos équipes et impliquez vos administrés pour passer le cap !

    • Bordeaux, le 15 février
    • Paris, le 20 février
    • Marseille, le 7 mars
    • Nantes, le 15 mars
    • Poitiers, le 19 mars
    • Angoulême, le 22 mars
    • Lyon, le 26 mars

Prise de parole en public : acquérir les bons réflexes et se perfectionner

Prendre la parole sans (fausses) notes, cela n’est inné pour personne ! Pour qu’un discours ou une intervention soient réussis, il n’y a pas de secret : préparation méthodique, propos sincères et concis et quelques trucs et astuces que nous partageons avec vous !

    • Montpellier, le 7 mars
    • Nantes, le 12 mars
    • Paris, le 16 mai
    • Bordeaux, le 20 juin
    • Toulouse, le 18 juillet

Cadre juridique de la campagne électorale

Points abordés : candidature, constitution de liste, compte de campagne, communication électorale

    • La Rochelle, les 6 février et 5 juillet
    • Paris, les 20 février et 11 juillet
    • Bordeaux, les 8 mars et 29 août
    • Montpellier, le 20 mars
    • Marseille, le 21 mars
    • Lyon, le 22 mars
    • Nantes, le 4 avril
    • Poitiers, le 10 avril
    • Angoulême, le 12 avril

Gérer la communication de crise lors d’un événement majeur

Une journée pour apprendre à anticiper, gérer et clore un épisode de crise avec des mises en situation.

    • Nantes, le 16 mai
    • Bordeaux, le 18 juillet

Créez votre stratégie de communication et de relations presse

Cibler votre public, choisir vos messages, mettre en place un retroplanning et des indicateurs efficaces, bien intégrer la relation presse dans votre stratégie de communication

    • Paris, le 12 mars
    • Nantes, le 20 juin
    • Marseille, le 17 juillet
    • Bordeaux, le 18 juillet

Du marché public à l’achat public : construire sa politique achats

Deux formations ou plutôt une formation en deux sessions (voir le programme complet), qui peut être couplée à l’audit de votre collectivité pour la personnaliser.

    • Paris, le 20 février
    • Lille, le 28 février
    • Bordeaux, le 9 avril
    • Nantes, le 14 mai
    • Lyon, le 20 juin

 

Publié le Catégories Formation des élus, Nouveautés Plebiscit