5 conseils aux candidat-es pour franchir avec succès l’épreuve du débat télévisé.

2014 restera dans l’histoire de la communication politique française comme la première à compter le plus de débats entre candidats. La raison à la multiplication des chaines locales. Mais après tout, la démocratie et les citoyens ont tout à y gagner, non ?

Si bien évidemment, ils ont été informés de la tenue de ces débats et qu’ils sont devant leur écran au moment convenu.

Car ne comptez pas sur le replay pour un éventuel rattrapage, NCIS ou Homeland seront majoritairement préférés à un débat Anne Hidalgo/NKM !

En tant que communicants politiques, chez PLEBISCIT, nous préparons nos candidats au périlleux exercice du débat télévisé entre principaux prétendants aux municipales 2014.

Nous aimons aussi beaucoup analyser la prestation des autres candidats (ceux que nous n’accompagnons pas). Entre amateurisme et talent d’improvisation, il nous a semblé intéressant de vous donner nos conseils, résumés en 5 points dans ce post.

1/ Ne subissez pas le journaliste. Gardez le leadership !

2/ Soyez authentique et profitez des premiers instants de prise de parole pour raconter votre histoire (storytelling)

3/ Enumérez les 4/5 grands axes de votre programme (même si on ne vous l’a pas demandé)

4/ Répétez 50 fois avant le débat les mesures concrètes des 4/5 grands points de votre programme

5/ Préparez une réponse pertinente à la question : « la première mesure que vous prendrez  au lendemain de votre élection » (on est prêts à parier que cette question vous sera posée).

Pour ceux qui, malgré nos conseils, redoutent encore cet exercice, faites simple ! Nous proposons un module de formation, le coaching vidéo, pour vous former en situation de débat télévisé.

Publié le Catégories Astuces de campagne, Formation des élus

Le conseil en communication politique

56 candidats ! Oui, l’équipe Plebiscit accompagne désormais France entière ces femmes et ces hommes de gauche comme de droite pour les prochaines municipales 2014.

Notre travail est généralement complet à leur côté. Conseiller les équipes pour le terrain, rythmer la stratégie de communication des candidats, construire leur image, la répandre par les canaux de communication traditionnels ou sur les réseaux sociaux, proposer et mener des opérations de rapprochement ou d’alliance, travailler les éléments de langage, les calquer sur l’authenticité des candidats,…

L’expérience est fantastique et humainement “terriblement” enrichissante !

Nous vous dirons un peu plus tard quels enseignements nous tirons de nos candidats aux municipales 2014.

Publié le Catégories Municipales