Documents de campagne : les supports au soutien de votre stratégie

En-dehors de la propagande officielle déterminée à l’article R39 du Code électoral (affiche, profession de foi et bulletin de vote), de nombreux autres supports peuvent être utilisés au cours de votre campagne électorale : tract, carte de passage, programme, goodies, … leur utilisation est fonction de votre stratégie et de vos objectifs. On vous donne quelques pistes !

Le « print » : impossible de s’en passer

Eh oui, impossible de ne pas distribuer un tract ou une lettre de candidature, alors même que nous sommes à l’ère du tout numérique !

Pourquoi ? Parce que laisser un document lors de votre porte-à-porte, au terme d’une réunion d’appartement ou au cours d’une séance de tractage est le meilleur moyen de laisser une trace de votre rencontre avec le citoyen.

Parmi les multiples documents que vous pouvez prévoir :

Le bilan de mandat, si vous êtes élu sortant de la majorité, vous permettra de mettre en valeur les mesures de votre mandat et notamment le respect de vos engagements. Attention, à partir du 1er septembre, il n’est plus possible de le faire réaliser par votre collectivité ! Si vous êtes élu de l’opposition ou nouveau candidat, le bilan de mandat est également l’outil de synthèse qui va ouvrir vers votre futur programme.

Le programme est un indispensable de la campagne électorale. Qu’il soit sobre ou plus détaillé, il va permettre de résumer vos différents engagements sur les années à venir et de proposer un projet sur lequel vous vous appuierez pendant votre campagne, tout particulièrement lors des portes à portes.

Le tract : A5, A4, recto seul ou recto verso, simple ou pli croisé … Tout est envisageable ! Seul impératif : un coût le plus bas possible et une conception efficace. En effet, un tract n’est parcouru que quelques secondes avant d’être jeté ou mis au fond d’un sac. Votre message doit donc être très explicite dans sa rédaction et soutenu par un visuel très clair.

Parmi les autres documents, certains sont davantage propices à optimiser votre campagne sur le terrain, comme la carte de visite est toujours utile pour laisser ses coordonnées, notamment pour recruter de nouveaux adhérents ou militants. Peu chère à concevoir et à fabriquer, prévoyez-en dès le début de la campagne un stock suffisant.

La carte de passage enfin, est utile en porte-à-porte. Elle permet de faire savoir aux habitants que le candidat est passé dans son quartier et laisse la possibilité de le recontacter. Elle peut même servir de support à un formulaire de don et être utilisée aussi dans les réunions d’appartement.

Aller plus loin : diversifier ses supports de communication

Utilisés tout particulièrement par les partis politiques lors des différentes campagnes présidentielles, les goodies sont déclinables à volonté … ou plutôt à la hauteur des moyens financiers de chacun !

Compter une centaine d’euros pour un lot de 100 badges de bonne taille, de 2 à 5 euros pour un mug, une dizaine d’euros pour un coupe-vent personnalisés, etc.

A vous d’adapter votre goody à votre message et/ou à votre ville.

Pour vos réunions publiques ou , pensez aussi aux kakemonos : facilement transportables, ils se montent en quelques secondes et professionnalisent toutes les images de votre campagne.

Besoin d’aide à la conception de vos supports de campagne ? Voyez nos offres pour la campagne des municipales 2020 ou contactez-nous !

Publié le Catégories Astuces de campagne, Départementales, Législatives, Municipales