Europe : à droite toute !

Pays-Bas, Hongrie, France, Autriche, Pologne, Allemagne ou Italie : l’extrême-droite s’impose peu à peu comme une force politique incontournable en Europe.

L’Autriche, bis repetita

Une tendance amorcée au début du siècle, avec notamment l’entrée de Jörg HAIDER, leader du parti d’extrême-droite FPÖ, dans la coalition gouvernementale autrichienne en 2000, déclenchant alors un tollé partout en Europe.

Presque 20 ans plus tard, le FPÖ revient au gouvernement et décroche des portefeuilles influents tels que l’Intérieur ou la Défense mais l’indignation n’est plus de mise. Donald TUSK, président polonais du Conseil européen, affirme par exemple croire au « rôle constructif et pro-européen » que jouera le nouveau gouvernement autrichien dans l’Union européenne (UE). On l’espère, d’autant plus que l’Autriche prendra la présidence de l’Union européenne le 1er juillet 2018 pour 6 mois !

Mais l’Autriche n’est pas la seule dans ce cas : une dizaine de coalitions comprenant des partis d’extrême-droite se sont formées ces dernières années dans l’UE, avec des succès variables.

Ailleurs, des succès variables …

Aux Pays-Bas par exemple, le PVV de Geert WILDERS a fait partie du gouvernement de Mark RUTTE pendant 2 ans, avant de connaître une véritable déroute électorale puis de revenir en force aux législatives de 2017.

En Allemagne, le NPD (parti nationaliste) menacé plusieurs fois de dissolution, a réussi à obtenir des sièges au Parlement européen en 2014 et l’AfD a réalisé un score historique aux législatives de septembre 2017, obtenant 90 sièges au Parlement.

En France, malgré une défaite cuisante au second tour de la présidentielle, le Front national a confirmé sa place dans le paysage et la vie politiques français. Le choc du 21 avril est bien loin, à tel point qu’aujourd’hui les observateurs sont surpris lorsque ce parti ne parvient pas à se hisser au second tour de scrutin.

…et quelques « poches de résistance »

En Irlande, l’extrême-droite est inexistante. En Espagne, au Portugal, les électeurs se tournent bien plus facilement vers l’extrême-gauche que vers l’extrême-droite. Au Luxembourg, en Slovénie, à Malte, elle peine à émerger.

Alors que faire ?

Bouc-émissaire des partis d’extrême-droite qui obtiennent souvent de bons scores aux élections européennes, l’UE reste un rempart à la montée des populismes du fait même des valeurs d’union et de paix qui la fondent.

La promouvoir, dénoncer les contre-vérités et les arguments simplistes des partis d’extrême-droite à son égard, démystifier le travail au sein des institutions européennes, … autant de pistes pour celles et ceux qui craignent déjà qu’une vague extrémiste n’emporte les prochaines élections européennes de 2019.

Publié le Catégories A l'étranger, Européennes

PREVIOO aux  Rencontres Nationales du Numérique 2017 

L’équipe sera sur la scène ouverte des #RNN 2017 à Poitiers le jeudi 7 décembre prochain à partir de 11h45.

Depuis leur création en 2009, les Rencontres Nationales du Numérique (#RNN) visent à favoriser les partenariats, stimuler l’innovation, mener des réflexions prospectives, entrer en veille sur les marchés et les applications de demain.

Inscrivez-vous et venez nous rencontrer à l’occasion de ce rendez-vous incontournable pour découvrir les tendances, les marchés et les technologies émergentes du numérique.

En savoir plus sur les #RNN

 

 

Publié le Catégories PREVIOO

Programme, bilan, personnalité : les points à travailler en vue des municipales 2020 selon l’IFOP

Le dernier Congrès des Maires était particulier à plus d’un titre : 100e édition, premier discours d’Emmanuel MACRON en tant que Président de la République, période clé du mi-mandat pour les élu(e)s municipaux… L’étude d’IFOP pour le Courrier des maires* réalisée à cette occasion est éclairante notamment pour les élus qui, comme nous, pensent déjà à 2020.

On y voit notamment que dans la perspective de ce scrutin, le bilan de l’équipe sortante reste sans surprise un élément déterminant pour 60% des sondés et important pour 32% d’entre eux. Il s’agit donc, pour l’équipe municipale, de bien communiquer autour de ce point d’étape qu’est le bilan de mi-mandat, document qui tend à devenir incontournable.

Le programme et les projets des listes qui seront constituées est un critère qui prend davantage d’importance au fur et à mesure du mandat ( + 6 points depuis 2014). C’est aujourd’hui un élément « déterminant » pour 69% des sondés ; « important » pour 24% d’entre eux. En revanche, la couleur politique de l’élu perd de sa pertinence (- 8 points depuis 2014) au profit du critère de la personnalité des candidats au poste de maire (+ 11 points). Une tendance en ligne avec ce que l’on a pu observer du dernier scrutin présidentiel.

Surtout, un dernier chiffre montre qu’en 10 ans, la part de ceux ne souhaitant pas voir réélu leur maire actuel a progressé de 16 points : signe que le prochain mandat municipal sera marqué par le renouvellement… ou que les équipes en place doivent déjà préparer leur stratégie pour 2020 !

 

* L’enquête a été menée du 6 au 8/11/2017 auprès d’un échantillon de 1 013 personnes, représentatif de la population âgée de 18 ans et plus résidant en France métropolitaine.

 

Publié le Catégories Municipales

Préparez votre cérémonie de vœux avec Plebiscit !

Les décorations de Noël sont installées, il est désormais temps de préparer les vœux de votre collectivité !

Plebiscit vous propose une formation spécifique pour vous aider à préparer une cérémonie originale et un discours qui fera mouche.

Des sessions collectives sont organisées à Poitiers le 30 novembre, Nantes le 4 décembre et La Rochelle le 11 décembre, mais vous pouvez aussi choisir une formation individuelle pour travailler le fond (votre discours) et la forme (votre prise de parole) avec nos experts.

Pour plus d’informations ou pour vous inscrire, contactez-nous

Plebiscit est agréé par le ministère de l’Intérieur pour la formation des élus. Ses formations sont également éligibles au DIF élus.

Publié le Catégories Formation des élus, Nouveautés Plebiscit

PREVIOO au Salon Day-Click le 21 novembre prochain

PREVIOO, le logiciel créé par Plebiscit, a été sélectionné par le Syntec Numérique pour exposer au Village de l’Innovation du Salon Day-Click, le rendez-vous des acteurs du numérique.

Rejoignez-nous au CENTQUATRE-PARIS (5 rue Curial 75019 Paris, métro Stalingrad ou Marx Dormoy) de 10h à 17h pour une présentation de notre solution et faire connaissance avec l’équipe !

Pour vous inscrire, cliquez ici

Plus d’infos sur le salon ici

Publié le Catégories PREVIOO

L’agenda de nos formations 2017-2018

Toutes les formations que nous vous avons concoctées pour la fin de cette année et le début de la suivante en un seul coup d’œil ? C’est ici !

Pour plus d’informations, recevoir notre catalogue ou vous inscrire : contactez-nous !

Collectivités et mécénat

A l’heure des baisses de dotation, le mécénat devient un outil indispensable pour les collectivités. Comment l’initier, comment le développer ? La Rochelle, le 26 octobre 2017

L’élu(e) et la communication : des techniques simples pour faire face à toutes les situations

Notre formation est basée sur des cas pratiques inspirés du quotidien d’un élu, pour lesquels nous proposons les techniques et astuces issues de nos expériences de terrain. Nantes, le 16 novembre 2017

Bayonne, le 1er mars 2018

La Rochelle, le 13 mars 2018

 

Gérer les situations conflictuelles au sein d’une équipe

Savoir décrypter une situation conflictuelle, prendre conscience des comportements verbaux et non verbaux qui favorisent la régulation et la sortie du conflit, comprendre comment développer une communication assertive Nantes, le 17 novembre 2017

Préparez votre cérémonie de vœux

Faire des vœux un véritable moment d’échange entre les élus et les administrés et préparer un bon discours que vous saurez prononcer sereinement Poitiers, le 30 novembre 2017

Nantes, le 4 décembre 2017

La Rochelle, le 11 décembre 2017

 

L’élu(e) et les réseaux sociaux

Savoir utiliser les principaux réseaux sociaux (Facebook, Twitter, LinkedIn, etc.) dans l’objectif de renforcer sa stratégie de communication et sa présence en ligne Niort, le 13 décembre 2017

Nantes, le 24 janvier 2018

Bordeaux, le 1er février 2018

Nîmes, le 7 février 2018

Lyon, le 9 février 2018

La Rochelle, le 27 février 2018

Réussir vos communications médiatiques

Mieux connaître les attentes et contraintes des journalistes pour communiquer plus efficacement Nantes, le 21 février 2018

Bordeaux, le 28 février 2018

Montpellier, le 29 mars 2018

Réaliser et communiquer votre bilan de mi-mandat

Deux objectifs : acquérir une méthode pour analyser l’action de la collectivité, élaborer et présenter votre bilan ; apprendre à communiquer votre bilan (rédaction du document, plan de communication) Poitiers, le 29 novembre 2017

Bordeaux, le 15 décembre 2017

La Rochelle, le 30 janvier 2018

Les transferts de compétences eau & assainissement

Maîtriser les aspects politiques, juridiques, administratifs et financiers du processus ainsi que les différentes phases d’un transfert efficient

En comprendre les impacts et en préparer la mise en œuvre ainsi que le portage politique

Bordeaux, le 8 décembre 2017

Nantes, le 22 février 2018

Poitiers, le 25 avril 2018

Et bientôt : 
  • Animer et conduire une réunion
  • Le mind-mapping : utiliser la technique de la carte mentale pour organiser l’information
  • Démocratie participative, quels outils pour associer les habitants aux choix de la collectivité
  • Elus et gestions des données : faites de l’open data une opportunité
  • Le marketing territorial : racontez votre territoire !
  • Gérer la communication de crise lors d’un événement majeur
  • Développer sa force de persuasion
  • La loi littorale
  • Prévenir le contentieux de l’urbanisme

 

 

Publié le Catégories Formation des élus, Nouveautés Plebiscit

C’est nouveau sur PREVIOO !

PREVIOO, c’est le logiciel créé par Plebiscit pour permettre aux élus et leurs équipes (mais pas seulement!) de rester en contact avec les citoyens.

 

S’il a été beaucoup utilisé dans le cadre des dernières campagnes législatives et sénatoriales, PREVIOO est aujourd’hui plébiscité par les élus, les associations, les syndicats et les chambres consulaires pour gérer leurs relations avec, respectivement, les citoyens, adhérents et membres.

C’est pourquoi les équipes de PREVIOO ont mis sur pied une interface personnalisable et de nouvelles fonctionnalités, comme par exemple :

  • Une messagerie instantanée entre les membres de l’équipe
  • Un système de tickets, c’est-à-dire de suivi des demandes émanant des citoyens, adhérents, membres, etc.
  • Un éditeur de mail performant grâce auquel les utilisateurs peuvent entièrement personnaliser leurs envois (et toujours la possibilité d’utiliser les filtres pour gérer les destinataires)

Les équipes de PREVIOO ont également entièrement repensé la mission « Création d’évènements » afin qu’elle puisse gérer toute l’organisation relative aux évènements, des invitations jusqu’à la participation des bénévoles et des invités.

Il y a les nouveautés… et ce qui ne change pas : PREVIOO reste une solution 100% créée et hébergée en France, disponible depuis un ordinateur, une tablette ou un smartphone, et accessible à un nombre illimité de membres, dont chacun dispose de son propre compte avec un profil personnalisé.

Pour découvrir PREVIOO ou ses nouvelles fonctionnalités, prenez contact avec nos experts qui seront heureux de vous faire une présentation personnalisée !

 

Publié le Catégories Nouveautés Plebiscit, PREVIOO

Financement des partis européens : la réforme qui ne change rien !

 « Les partis politiques au niveau européen contribuent à la formation de la conscience politique européenne et à l’expression de la volonté politique des citoyens de l’Union » (art. 10, paragraphe 4, du traité sur l’Union européenne). Sauf que…

Sauf que dans la réalité du Parlement européen, les partis politiques (Parti populaire européen -PPE-, Parti socialiste européen -PSE-, Alliance des démocrates et libéraux -ADLE, pour ne citer que les plus importants) ne sont ni plus ni moins que des émanations des partis politiques nationaux, une agrégation de lignes politiques nationales, une sorte de mythologie uniquement compréhensible des #EUGeeks les plus chevronnés.

C’est particulièrement flagrant lors des réunions de groupe lorsque, sur des dossiers épineux (comprendre : qui pourraient aller à l’encontre d’intérêts économiques nationaux ou d’une législation nationale plus culturelle que rationnelle), le groupe décide sur tel ou tel point de laisser ses eurodéputés libres de leur vote. Difficile, dans ses conditions, de penser que les partis politiques européens remplissent réellement le rôle qui leur a été assigné par le traité.

Mais c’est décidé, les choses vont changer : Jean-Claude Juncker, président de la Commission européenne depuis 2014 (et donc en plein bilan de mi-mandat) l’a annoncé haut et fort dans son dernier discours sur l’état de l’Union.

Son équipe a préparé une série de modifications du règlement de 2014 relatif au statut et au financement des partis politiques européens, qu’il « conviendrait d’adopter et d’appliquer (…) avant les élections européennes de 2019 », dixit le communiqué de presse de la Commission.

Le but ? « Accroître la transparence pour que les citoyens votent en connaissance de cause, améliorer la légitimité démocratique pour que le financement reflète mieux l’électorat européen et renforcer l’application de la législation afin que les abus puissent être punis et les fonds récupérés ».

On dit bravo, en particulier sur la réforme du financement dont la proportionnalité aux résultats du scrutin sera renforcée. Enfin, sur le papier car si on regarde de plus près, cela ne changera rien pour les trois grands partis mais affaiblira davantage les petits (voir les simulations réalisées par la Commission, page 6 de la proposition de règlement). Surtout, avec un scrutin tous les 5 ans, dont la campagne passe quasi inaperçue et reste partout marquée par des débats majoritairement nationaux, on doute toutefois qu’elle permette véritablement « d’améliorer la légitimité démocratique » des parlementaires européens.

On apprécie, aussi, le sens du détail : les partis nationaux auront l’obligation de publier le programme et d’apposer le logo du parti européen auquel ils sont affiliés, ainsi que la «répartition hommes/femmes actuelle de leurs membres siégeant au Parlement européen».

Qu’on se le dise, la Commission ne reculera plus devant rien pour assurer la transparence et promouvoir la démocratie ! Attendons de voir si les partis, par le biais des parlementaires qu’ils ont envoyé siéger à Bruxelles et Strasbourg, abonderont dans son sens lors de l’examen au Parlement. Qui sait, étant eux aussi en pleine période de mi-mandat, certains eurodéputés pourraient même vouloir aller plus loin…

 

Lire la proposition de règlement

Voir la répartition des fonds alloués par le Parlement européen par parti et par an (données 2017)

 

 

Publié le Catégories A l'étranger, Européennes

« Mécénat & collectivités territoriales » : une journée pour -presque- tout savoir !

Compenser la baisse des dotations, renforcer les liens entre la collectivité et son tissu économique, faire avancer un projet d’intérêt général en y associant des acteurs-clés locaux, régionaux ou nationaux… autant de bonnes raisons de recourir au mécénat !

Reste que pour être vraiment efficace, le mécénat doit être pensé, organisé et planifié.

C’est cette méthode que nous vous proposons d’acquérir lors d’une journée de formation que nous organisons le 26 octobre à La Rochelle.

Par le biais d’exemples emblématiques, notre intervenante spécialiste du secteur public local abordera le contexte juridique et les différentes techniques pour concrétiser votre projet.

Contactez-nous pour vous inscrire ou recevoir plus d’informations !

Publié le Catégories Formation des élus, Nouveautés Plebiscit

Formation des élus : notre agrément ministériel renouvelé !

Plebiscit ce n’est pas qu’une agence de communication et de stratégie politique !

Depuis 2015, Plebiscit est également agréée par le ministère de l’Intérieur pour la formation des élus locaux. Cet été, le ministère nous a renouvelé sa confiance en prorogeant notre agrément pour 4 nouvelles années.

Comme pour nos activités de communication, nous travaillons sur toute la France, en nous appuyant sur un réseau de partenaires reconnus pour leur expertise dans leur domaine d’activité.

En-dehors des formations sur-mesure que nous proposons depuis 2015, nous offrons désormais la possibilité aux élus de participer à des sessions de formation « à la carte », dont nous publions le calendrier régulièrement.

Pour financer ces formations, deux options : de manière classique, sur le budget de la collectivité à laquelle les élus appartiennent ; et depuis le début de cette année, via leur droit individuel à la formation (DIF).

N’hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus !

Publié le Catégories Formation des élus, Non classé, Nouveautés Plebiscit