Les réunions publiques en campagne, must have ou has been ?

Eh bien tout dépend de la manière dont vous les organisez ! Nos conseils pour que les vôtres rentrent dans la première catégorie, celle des must !

Les réunions publiques restent un incontournable de la campagne et restent souvent des moments attendus par vos soutiens ainsi que par certains citoyens, au point que si vous ne sacrifiez pas à ce rituel, cela pourrait vous être reproché.

Toutefois, les choses ont bien changé depuis les premières réunions festives telles qu’organisées sous la IIIe République ! Régulièrement sollicités pour des cafés-débats ou des ateliers participatifs, les citoyens intéressés à participer à vos réunions de campagne y viendront avec des attentes et des objectifs précis auxquels vous et votre équipe allez devoir répondre.

Commençons par leurs objectifs.

Nous en avons déjà parlé ici, le bilan, le programme et la personnalité des candidats seront déterminants au moment du vote.

Les citoyens seront donc particulièrement intéressés à connaitre votre bilan, le programme que vous leur soumettez et la personnalité des différents membres de votre liste et il s’agit d’organiser votre ou vos réunions publiques de manière à ce qu’ils puissent en être sincèrement informés.

Prévoyez des présentations vidéo, des supports à projeter simples et clairs, des temps d’échanges informels et bien sûr des moments de questions/réponses pendant lesquels chacun pourra apporter sa pierre à l’édifice de votre programme.

Quelles attentes ?

En quelques mots ?

  • Un timing respecté (si vous annoncez 18h30-20h, restez impérativement dans ce cadre)
  • Des interventions pratiques, pertinentes, variées : il est loin le temps des discours-fleuves ! Y compris lorsque des « poids lourds » locaux et/ou politiques vous font l’honneur d’intervenir, soumettez-les à la même règle : un discours de 10 mn, même du meilleur orateur, c’est trop long !
  • Un cadre informel : évitez le pupitre et descendez dans l’arène ! Inspirez vous des méthodes de la démocratie participative, faites intervenir les participants …
  • Le verre de l’amitié n’est évidemment pas obligatoire, mais permet un moment convivial pendant lequel les échanges peuvent être poursuivis sur un ton moins formel

Quelques conseils

En tant que candidat, vous avez aussi des attentes !

La première : que votre salle soit remplie ! Pour ce faire, pensez aux invitations nominatives, au porte-à-porte, à la création d’un événement sur vos réseaux sociaux et au communiqué à la presse.

Pensez également à mettre en place une table d’accueil, qui vous permettra de savoir en temps réel quels invités sont déjà là et ceux à qui vous devez envoyer un SMS de relance, mais aussi de récupérer les coordonnées de ceux qui sont spontanément venus.

La seconde : une réunion qui se déroule sans anicroche ! Testez en amont tous les matériels (rétroprojecteur, micro…) dont vous aurez besoin le jour J, ainsi que vos supports (lisibilité, fautes d’orthographe). Testez également votre discours et ceux de votre équipe auprès de votre premier cercle. Et prévoyez une ou deux personnes qui serviront au besoin de service d’ordre !

Une fois que tout est vérifié, détendez-vous ! Pour aller à la rencontre des citoyens, il est important d’arriver confiant et ouvert. N’oubliez pas, votre campagne est faite d’une multitude d’actions : vous ne jouez pas votre élection sur une seule réunion !

Besoin de plus de conseils ? Contactez-nous !

Publié le Catégories Astuces de campagne, Législatives, Municipales, Régionales