Stratégie de campagne : utiliser les données électorales et sociologiques pour l’élaborer

Etape incontournable de préparation de votre stratégie de campagne, l’analyse des données chiffrées de votre électorat est un exercice de précision qui peut s’avérer long. Pourquoi ne pas profiter du calme de l’été pour vous y pencher ?

Obtenir les données sociologiques et électorales

Pour cibler le socle politique dont dispose chaque parti dans la commune, les données du ministère de l’Intérieur permettent de travailler à partir des bureaux de vote.

L’analyse du socle électoral de la commune permet de qualifier l’électorat de chaque bureau de vote (favorable, défavorable…). Cette analyse se fait à plusieurs niveaux : celui des résultats électoraux à l’échelle de la circonscription (pour caractériser l’électorat moyen et orienter en conséquence sa campagne), puis du bureau de vote ; et celui des données socio-démographiques.

Les données sociologiques à l’échelle de la commune s’obtiennent notamment à partir des données de l’INSEE. Elles permettent de connaître notamment l’âge, le sexe, la catégorie socio-professionnelle, les nouveaux arrivants, la part de locataires … qui permettent d’adapter le message politique.

Une échelle un peu plus précise est proposée sur le site géoportail du gouvernement. En fonctionnant à partir de l’IRIS ou bien à partir des données en damier, l’échelle se retrouve réduite et permet donc de développer l’analyse sur l’ensemble de la commune. 

Préparer les municipales 2020 : interpréter et utiliser les données

En analysant les résultats électoraux et les données socio-démographiques de la commune, il est possible :

  • d’orienter le programme vers un domaine politique plus favorable (l’écologie, le tourisme, etc.),
  • d’évaluer le report de voix au second tour ainsi que les conséquences (positives ou négatives) de l’abstention ou de la participation,
  • d’envisager des alliances et des fusions de liste,
  • de déterminer votre communication.

Il est donc nécessaire de procéder à cette analyse avant de former votre stratégie. Le bon timing : en même temps que vous réalisez le bilan du mandat ou au plus tard débutez la rédaction de votre programme .

Vous pouvez également donner à votre équipe une synthèse des principaux chiffres et résultats de votre analyse, qui les aidera à mieux aborder le terrain.

Envie d’en savoir plus sur nos méthodes d’analyse ? Contactez-nous !

Publié le Catégories Astuces de campagne, Départementales, Formation des élus, Législatives, Municipales, Porte à porte, Sénatoriales